Un coin pour le développement de la petite enfance

Alors que nous faisons nos premiers pas pour rendre notre approche plus holistique et nous concentrer sur l’ensemble du développement de la petite enfance (DPE) des enfants, qui englobe la nutrition adéquate, les soins de santé, la protection, les jeux et éducation préscolaire, nous sommes très heureux et fiers d’avoir collaboré avec Dallol Creative Arts pour aider le centre de santé publique Nifas Silk Lafto W12 à démarrer leur premier coin DPE où les patients pédiatriques jusqu’à 5 ans pourront s’amuser pendant que les professionnels de la santé évaluent leur développement et en même temps enseigner aux parents comment ils peuvent créer des jouets pour stimuler leurs enfants à la maison.
Une équipe de rêve composée de Dallol Creative Arts, du Centre de santé et de N4ED, a rendu cela possible ! Nous avons hâte de voir la réaction des enfants qui vont mettre les pieds dans ce coin dès cette semaine lorsque les activités DPE seront officiellement lancées au centre de santé NSL W12.
Ce n’est que la première étape! Plus à venir!

Construction du premier centre d’enfance tout-en-un en Éthiopie

Nous sommes en train de préparer un nouveau projet pour construire un centre holistique pour enfants issus de familles à faible revenu. Unique en son genre, ce centre tout-en-un vise à améliorer l’état nutritionnel, la santé et le développement de la petite enfance (DPE) des enfants de moins de cinq ans vivant dans les communautés urbaines pauvres et marginalisées d’Addis-Abeba dans le but d’améliorer leurs chances de devenir des citoyens en bonne santé et socialement intégrés. Alors que notre projet pilote se déroulera dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, nous visons à construire des centres similaires dans toute l’Éthiopie d’ici 6 ans.

Fait n°1: Un enfant bien nourri a plus de chances de devenir un adulte responsable.

Fait n°2: Les familles à faible revenu ont un accès limité aux besoins humains fondamentaux, notamment la capacité de fournir des aliments nutritifs à leurs enfants

Fait n°3: Généralement, les familles de ces communautés portent également le fardeau socio-économique d’être un ménage à revenu unique.

Quels problèmes résolvons-nous ? Notre centre ambitionne de piloter un modèle durable et duplicable d’un service intégré unique qui offrira la possibilité à tous les enfants, quel que soit le revenu de leurs parents, d’accéder à:

  • La possibilité pour tous les enfants d’avoir accès à des aliments nutritifs
  • Programmes de développement de la petite enfance de qualité
  • Soutenir les mères marginalisées en offrant des soins de qualité à leur enfants
  • Formation et outils de renforcement des capacités fournis aux mères
  • Un programme de garde d’enfants permettant à ces mères marginalisées de travailler, assurant ainsi leur intégration économique, leur autonomisation et leur contribution aux revenus des ménages.

Nous avons pu sécuriser 450 m2 de terrain qui nous a été donné par les autorités locales. Le terrain est situé à l’intérieur d’un centre de santéde l’arrondissement de Nifas Silk Lafto. Notre centre accueillera:

  • une zone de crèche parental axée sur le développement de la petite enfance à l’aide du programme Montessori
  • une zone pédiatrique avec deux salles d’examination, une salle de suivi de la croissance, une zone de traitement de la malnutrition, et un coin allaitement.
  • une espace de formation intégrée permettant ainsi l’accès du centre de formation à des centaines de résidents du quartier aux cours sur la nutrition, la santé, l’allaitement et l’égalité des genres
  • une cuisine et salle à manger où des repas nutritifs seront préparés quotidiennement pour les enfants de la crèche et avec possibilité d’ouverture sur la zone de formation pour les cours de démonstration de cuisine

Es-ce une solution durable? Pour favoriser l’appropriation de centre par les membres de la communauté et garantir la durabilité, le centre recevra des contributions mensuelles de $7 de la part des bénéficiaires qui en ont les moyens. Pour les bénéficiaires qui ne peuvent pas se permettre ce montant, le centre offre des contributions en nature de leur part qui alimentent également notre plan de durabilité. Le centre offrira aux mères la possibiloté d’avoir du temps pour travailler.

Fait n°4: en Éthiopie, le secteur moyen de la garde d’enfants – sans accent sur la nutrition ou sur le développement de la petite enfance – facture $100/mois.

Forum de discussion sur la violence faîtes aux femmes et aux enfants

Un forum de discussion sur la violence faîtes aux femmes et aux enfants a été organisé pour rassembler sous un même toit les parties prenantes concernées des communautés, des bureaux gouvernementaux, des institutions religieuses et des organisations non gouvernementales. Des témoignages, des enseignements et des activités de groupe ont été proposés pour parler des types de VBG qui surviennent dans les communautés, des solutions possibles pour faire entendre la voix des victimes et des défis auxquels sont confrontées les différentes institutions pour assister les victimes ou pour travailler sur la prévention.

Rencontre avec des partenaires clés de notre prochain projet

Alors que nous avançons vers la fin de la phase de conception de notre prochain projet, quel plaisir d’avoir une rencontre fructueuse et prometteuse avec nos partenaires, la directrice du département des mères et des enfants du Bureau de la santé d’Addis-Abeba – et le directeur médical du centre de santé de de Nifas Silk Lafto Wereda 12.
Nous sommes en marche vers l’un des projets les plus impactant de notre organisation – offrir des chances égales aux enfants des communautés à faible revenu grâce à un centre d’enfance multi-services: crèche, centre médical et centre de formation.

Suivi des projets clôturés

Il est aussi important de suivre et de soutenir les entreprises et les groupes d’entraide que nous avons créés que de les démarrer en premier lieu. C’est pourquoi il est devenu une partie intégrante de notre travail de suivre les bénéficiaires de nos projets clôturés et de continuer à fournir un soutien technique, marketing, commercial et de gestion.
Même si les groupes d’entraide que nous avons créés au cours du projet restent une partie importante de leur système de soutien, elles sont également confrontées à des défis qu’ils/nous n’avions pas anticipés et elles savent qu’elles peuvent compter sur #TeamN4ED pour réfléchir à des solutions et franchir ensembe le pas effrayant de la prise de décision.

Lancement d’un nouveau projet

Nous sommes ravis de lancer 15 mois d’enseignement, d’autonomisation et de conseil auprès de 225 ménages sur tous les sujets de la nutrition, la santé, la violente faites aux femmes et aux enfants, l’épargne, l’entreprenariat etc ! Cette approche holistique est rendue possible grâce au fond PISCCA de l’Ambassade de France en Ethiopie.

Assemblée générale 2021

Le samedi 13 novembre a été une journée mémorable pour nous. Nous avons célébré notre 5ième anniversaire avec nos membres, nos bénévoles et notre personnel.
Une présentation a été faite sur le travail de l’année précédent, les projets et cours ainsi que la stratégie de l’association pour les 5 prochaines années.

Une belle tasse a été offerte à tous ceux qui faisaient partie de notre parcours en guise de cadeau souvenir. Nous sommes très reconnaissants pour ces 5 années incroyables, pour tout le travail que nous avons pu faire grâce à #TeamN4ED, et pour tous ceux qui ont cru en nous pour nous apporter un soutien financier et technique.
Nous souhaitons à N4ED de nombreuses années de succès !

Événement de clôture de projet à Koye et Yeshi Debele

La semaine dernière, nous avons passé deux jours incroyables avec nos mamans. Elles avaient organisé des fêtes d’adieu pour nous et les parties prenantes du projet. Elles nous ont montré les entreprises qu’elles ont créées telles que la baltina (boutique de condiments), la ferme avicole, l’élevage des moutons, le potager urbain et la production d’injera. Nous avons également échangé différentes sortes de cadeaux.
De plus, elles ont pu témoigner à quel point elles ont bénéficié de l’éducation qu’elles ont reçu pendant et après la grossesse sur les besoins nutritionnels de leurs enfants ainsi que sur la santé maternelle et infantile.
Nous avons passé deux jours avec des rires et beaucoup d’amour. Après avoir travaillé avec eux pendant environ deux ans et demi, nous sommes comme une grande famille et les voir économiquement autonomes et indépendantes est une expérience incroyable.

Des produits textiles

Lorsque COVID-19 est arrivé et a perturbé de nombreuses vies, nous avions lancé une initiative de fabrication de masques en tissu faits à la main afin de permettre à nos mères d’Entoto de gagner un revenu tout en restant en sécurité.
Quatre de ces mamans ne se sont pas arrêtées à ça ! Elles ont excellé dans la qualité et la quantité de leur production et ont ouvert leur porte pour une opportunité de bourse de 6 mois de formation de couture à la machine avec la société Shega Crafts !
Grâce au soutien financier de généreux amis de N4ED tels que David Pennes et le Groupe Kardol nous avons pu acheter deux machines à coudre professionnelles et soutenir leur projet! De leur côté, elles ont réussi à autofinancer les matières premières et elles se sont lancés ! En quelques semaines seulement elles ont été submergés de commandes et fasaient déjà des bénéfices !
Elles parlent déjà des prochaines étapes… Trouver un atelier où elles pourront coudre et exposer leurs produits…

C’est le genre d’histoire qui nous fait avancer malgré les défis qui se dressent sur notre chemin !